E liquide CBD, Vape Pen CBD, Booster CBD

CBD est l’abréviation de Cannabidiol, l’un des principaux composants naturels du chanvre.

 

100 % légal et issu d’une culture européenne contrôlée, le CDB envahit l'univers du e liquide et permet à tous les vapoteurs de se décontracter !

Synonyme de détente et de plaisir, vapoter un liquide au CBD est également l'opportunité de découvrir de nouvelles saveurs.

Il y a 10 produits.

Affichage 1-10 de 10 article(s)

Le CBD : de quoi s'agit-il ?

Vous avez tous déjà entendu parler de CBD, que ce soit par des proches en consommant, ou sur des articles divers.

Le CBD (ou cannabidiol) est une molécule spécifique que l’on retrouve dans le cannabis sativa ainsi que dans le chanvre industriel. Il fait partie des cannabinoïdes, grande famille comprenant quelques centaines d’autres molécules comme le THC ou encore le CBG, chacune ayant des propriétés propres à elles-mêmes.

Avec des vertus agissant positivement sur le système nerveux humain, le CBD est totalement différent du très connu THC.

Le CBD n’est pas un psychotrope contrairement au THC ! Inutile d’envisager de consommer du CBD pour avoir un effet de shoot, il n’en est rien et c’est tant mieux !

Il ne s’agit donc pas d’un stupéfiant, vous resterez parfaitement dans le cadre de la loi en consommant du CBD, qui est totalement inoffensif et sans faculté euphorisante.

Son but premier est à objectif thérapeutique. Utilisé pour agir contre le stress, les angoisses ou parfois même dans des pathologies spécifiques comme l’épilepsie, le CBD est au cœur de nombreuses études scientifiques qui lui donnent de vraies vertus.

CBD vape

 

Quel est le champ d'action du CBD ?

Possédant de nombreux effets plus ou moins avérés, nous allons dresser une liste non exhaustive de ces derniers afin de vous les présenter.

 

* L’aspect anxiolytique

 

Des études ont démontrés l’effet apaisant de la molécule CBD. En effet, elle est utilisée pour lutter contre l’angoisse, le stress et pour trouver un sommeil de meilleur qualité.

Certaines études ont déjà démontré son efficacité, comme celle menée en 2015 prouvant son pouvoir anxiolytique (voir ici).

Une autre étude scientifique, sortie en 2017, admet cette même propriété sur les humains et les animaux (voir ici).

Tout ceci est encore perfectible bien sûr, mais ses effets sont reconnus depuis de nombreuses années par les utilisateurs, ainsi que par bon nombre de professionnels de santé également.

 

* Aide au sevrage tabagique

 

Dès 2013, une étude scientifique a révélé que le cannabidiol peut aider à se défaire d’une addiction, notamment celle de tabac (voir ici).
Après avoir fait consommer du CBD par inhalation à un panel de testeurs volontaires souhaitant diminuer ou arrêter de fumer, ces scientifiques ont conclu que cette utilisation du cannabidiol aurait réduit de 40 % leur consommation de tabac.

Autant dire que cette caractéristique est des plus intéressantes, faisant du CBD un outil supplémentaire dans le sevrage tabagique.

 

 

* Des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques

 

Bon nombre de personnes souffrant de pathologies chroniques (comme la fibromyalgie par exemple) consomment du CBD afin de soulager leurs souffrances. Il est donc commun d’entre parler de cette utilisation du cannabidiol, même si les études tentant à le démontrer sont encore peu nombreuses.

Il va de soit que le CBD ne peut et ne pourra jamais remplacer une prescription médicale faite par un docteur en médecine. Il s’agit plutôt d’un alternative naturelle, comme l’homéopathie ou la phytothérapie.

 

 

 

Y a-t-il des effets indésirables avec le CBD

Nous ne parlerons ici que du CBD utilisé dans une cigarette électronique.

Le cannabidiol possède un hit (contraction du larynx) de manière naturelle, un peu comme celui que vous connaissez en vapotant vos e-liquides nicotinés, mais avec un effet un peu plus étendu dans le temps. Chacun supportera plus ou moins un taux élevé de CBD, tout comme pour la nicotine au final. Il n’y a pas de règle d’or donc !

 

Enfin, ses vertus apaisantes et relaxantes peuvent mener à une légère somnolence, qui sera, là aussi, totalement différentes d’un consommateur à un autre.

 

Nous recommandons donc de ne pas consommer de CBD avant de prendre votre voiture, moto ou tout autre engin motorisé.

Attention aussi à l’utilisation de CBD pendant votre activité professionnelle, en connaissance de ses effets de somnolence.

 

 

THC et CBD : est-ce différent ?

Bien qu’étant issus de la même plante, le CBD et le THC sont totalement différents et ne doivent pas être vus de la même manière, ce serait une grossière erreur !

 

D’un côté, le THC (que l’on retrouve dans la résine de cannabis entre autres) est une drogue reconnue et qualifiée de douce.

Elle engendre un effet psychotrope important, une dépendance chez les plus gros consommateurs, et n’a pas la faculté de détendre physiologiquement parlant, c’est tout l’inverse !

Légalement interdit en France, cette molécule vous « shootera » et engendrera parfois des conséquences dramatiques.

 

À coté de ça, le CBD est un peu une sorte de frère bénéfique lui. Sans accoutumance, sans effet « planant », il est là pour détendre le système nerveux, soulager, relaxer. Le tout sans aucun effet psychotrope !

 

Il n’y a aucune addiction ou dépendance avec le CBD, il est bon de le préciser clairement, même si nous vous inviterons toujours à consommer avec modération tout type de produit.

 

Le CBD est au cœur de nombreuses études scientifiques au cours des dernières années, nous pouvons en compter plusieurs centaines ! Preuve du grand intérêt qu’il apporte et des futures utilisations de ce dernier à l’avenir.

 

Le THC est malgré tout utilisé, sous une forme strictement pure et de qualité pharmacopée, en étant parfois couplé au CBD même. Dans le traitement de la sclérose en plaques par exemple, il existe un médicament en spray buccal combinant ces 2 molécules.

 

 

 

Un e-liquide au CBD est composé de quoi exactement ?

Fabriqués par des laboratoires professionnels, les e-liquides au CBD contiennent la même chose que les juices « classiques », en remplaçant tout simplement la nicotine par le cannabidiol.

 

Nous retrouverons donc une base composée de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG), à laquelle nous pourrons éventuellement coupler des arômes naturels ou alimentaires afin d’obtenir diverses saveurs, et enfin le CBD sous forme de cristaux parfaitement purs, garantissant ainsi l’absence totale de THC et d’autres molécules.

 

Il y a, comme pour la nicotine, plusieurs dosages différents avec les e-liquids au CBD, auxquels il faudra prêter grande attention.

Exprimés de deux manières, soit en mg, soit en mg/ml, ces dosages seront toujours précisés de manière claire sur les fioles de e-liquide.

 

Il faudra juste être vigilant avec les dosages. Prenons pour un exemple un fiole de 10 ml indiquant 600 mg. Il y aura donc 600 mg en tout dans la fiole, soit l’équivalent de 60 mg/ml de CBD.

60 mg de CBD n’est donc pas pareil que 60 mg/ml ! Dans le deuxième cas, pour une fiole de 10 ml, il y aura donc 10 fois plus de CBD !

 

 E-LIQUIDE MANGO BLUE CBD MARIE JEANNE

 

Pourquoi favoriser le CBD en inhalation via cigarette électronique ?

Il existe en effet plusieurs types de produits au CBD, à consommer donc sous différentes formes. Du e-liquide à la fleur, en passant par la tisane ou encore le baume à lèvres, il y a vraiment beaucoup de méthodes de délivrance du cannabidiol.

 

La méthode idéale serait en intraveineuse, mais il est évident que c’est inconcevable, relevant d’un acte infirmier.

 

En prenant du CBD par ingestion, notre organisme n’en assimile que 8 % environ, le reste n’étant pas absorbé par notre corps.

En inhalation, avec la vape donc, nous montons à 20 %, ce qui est la méthode conventionnelle la plus efficace très clairement. Sa délivrance dans l’organisme est aussi plus rapide par cette méthode.

 

 

 

Comment consommer du CBD en e-liquide ?

Techniquement, nous pouvons vapoter du CBD avec tout type de matériel conventionnel et habituel.

 

Cependant, en connaissant bien le CBD et ce qui l’entoure (son coût à l’achat, son hit en gorge naturel), il devient évident que les matériels MTL (inhalation indirecte) sont les plus appropriés.

 

L’inhalation directe (DTL) provoquera un hit encore plus puissant, et consommera bien plus de e-liquide. C’est donc une simple question de logique, mais rien ne vous empêche de vaper du CBD en faisant d’énormes nuages si vous le préférez ! Nous raisonnons juste pour le confort du larynx et du porte-monnaie de nos clients en conseillons l’inhalation indirecte avec un tirage serré.

 

Un kit GTX One de Vaporesso sera parfaitement adapté, ou encore le kit Innokin Zlide tube.

Si vous possédez déjà un mod, les clearomiseurs Innokin Zlide ou bien le Aspire Nautilus GT seront idéaux.

 

L’inhalation de CBD reste encore assez méconnue des scientifiques, qui se concentrent plus sur l’effet général de la molécule, sans forcément distinguer sa méthode d’administration.

Cependant, au vu du nombre conséquent d’études prouvant la non toxicité de CBD partout dans le monde, il n’y a pas d’inquiétude particulière à avoir.

 

Il est à noter que l’odeur du CBD est assez puissante. Nous recommandons par conséquent l’utilisation d’un atomiseur ou clearomiseur dédié au cannabidiol.

 

Pour la conservation de votre e-liquide au CBD, ce sera identique à vos liquides classiques, à savoir à l’abri de la lumière, de l’humidité et hors de portée des enfants et des animaux.

 

 

 

Que proposez-vous comme e-liquide au CBD

À ce jour, nous commercialisons des e-liquides au CBDbooster CBD et Vape Pen CBD

 

Étant avant tout spécialisés dans le DIY, nous avons opté pour les boosters de CBD qui vous permettront de créer vos recettes vous-mêmes, comme vous aimez tant le faire !

 

Sélectionnés avec grande attention, avec une véritable traçabilité, nous avons fait confiance aux meilleurs fabricants et laboratoires français en la matière, garantissant des produits d’exception, sans aucune trace de THC ni d’autre molécule impropre à la consommation.

 

Nous ne vendons également des huiles de CBD, qui ne sont, à titre de rappel, absolument pas faites pour être consommées par inhalation via le vapotage !

 

 Huile Bio Sublinguale CBD 1000mg

 

Quel est le dosage idéal de CBD pour un e-liquide ?

Tout comme pour la nicotine, cela variera d’un individu à un autre. Outre le hit, comme déjà expliqué plus haut, l’effet du CBD sur l’organisme sera différent chez telle ou telle personne.

 

Cela dépendra aussi si vous choisissez de l’utiliser en inhalation directe (DTL) on indirecte (MTL), car la consommation de liquide sera bien différente.

 

De manière générale, voici un comparatif qui pourra vous aiguiller dans votre choix :

 

·        100 mg (ou 10 mg/ml) : effet léger, qui vous permettre d’en consommer plus souvent au quotidien

·        300 mg (ou 30 mg/ml) : effet moyen, plutôt destiné à une utilisation plus espacée dans la journée

·        500 mg (ou 50 mg/ml) : effet élevé, qui sera voué à une consommation spécifique et quasiment unique dans la journée, comme par exemple le soir  au moment du coucher.

 

Au-delà de 50 mg/ml, nous ne parlerons plus d’e-liquide mais de booster, comme pour la nicotine. Il faudra donc l’utiliser pour faire du DIY, en fabricant ses propres e-juices soi-même et en calculant le dosage final désiré, tout comme pour la nicotine.

 

Le risque de surdosage est plus que très limité, car il faudrait des quantités gigantesques pour en arriver là !

Un rapport de la Curent Drug Safety annonce que 1500 mg par jour (soit 3 fioles de 10 ml à 50 mg/ml, le maximum donc) n’a aucun effet négatif sur le consommateur.

Bien évidemment, comme pour toute substance, il est logique de conseiller d’utiliser ceci avec modération.

 

 

 

Le CBD est-il légal ? Je ne risque rien en cas de contrôle ?

Oui, le CBD est parfaitement légal, comme expliqué auparavant. Il suffit juste qu’il contienne moins de 0,2 % de THC selon la norme européenne encadrant le cannabidiol.

 

Tout e-liquide fabriqué en Europe à partir de cristaux purs de CBD rentrera donc dans la légalité, car ne contiendra aucune trace de THC vu le sérieux des laboratoires les fabricants.

 

Vous ne risquez donc absolument rien à en posséder ni à en consommer,

 

Quant aux contrôles des forces de l’ordre, le plus souvent par tests salivaires, encore une fois, vous ne risquez absolument rien en utilisant des e-liquides ou boosters de CBD vendus sur le marché européen et faits à partir de cristaux purs.

 

Par contre, si jamais vous l’utilisez à partir de fleurs ou d’huiles de CBD dont la provenance n’est pas forcément contrôlée ni garantie, il n’est pas impossible que le taux de THC (ce qui est donc dépisté par ces tests) soit supérieur à la norme fixée et que vous soyez par conséquent répréhensible.

 

 

 

Puis-je utiliser un e-liquide nicotiné au CBD

Une question qui revient souvent et à laquelle nous allons répondre sans sourciller.

 

La nicotine est un excitant reconnu, et le CBD un calmant, il est donc déconseillé de les associer, bien que le faire ne présente aucun risque sanitaire.

 

C’est juste une question de logique : prendre quelque chose qui est censé vous détendre en même temps qu’une molécule qui est stimulante, c’est contradictoire. Les effets risquent d’être annulés donc.

 

Nous ne pouvons donc que vous recommander de consommer les deux types de eliquides de manière différente et espacée.

 

 

 

Le CBD, ça fonctionne comment ?

Nous avons déjà évoqué ses vertus reconnues, mais en effet, se poser la question de son fonctionnement précis est intéressant.

 

Il agit directement sur le système nerveux de l’Homme, via des récepteurs (particulièrement ceux du système endocannabinoïde (appelé SEC). Ces récepteurs sont dans notre organisme afin de collecter les cannabinoïdes secrétés naturellement par notre corps (notamment les anandamides).

 

Il y a deux genres de récepteurs du SEC : les CB1 et CB2

 

Le THC agit sur les deux types de récepteurs, ce qui n’est pas vraiment le cas du CBD. Le cannabidiol a, par contre, un effet suppressif sur l’enzyme FAAH qui, elle, régule le cycle de vie des anandamides.

Cette inhibition provoque une élévation du taux d’anandamides, qui sont directement responsables de la sensation de bien-être.

 

Le CBD serait aussi capable d’agir sur le récepteur 5-HT1A qui, lui, travaille sur l’anxiété ou encore la perception de la douleur.