Navigation dans le blog

Derniers commentaires

Fumer ou Vapoter ? : telle est la question

Au coin d'une rue ou sur le pas d'une porte, vous le ou la confondez souvent avec un fumeur. Non, elle ou lui préfère la vapote. La différence vous semble minime, mais le vapoteur sait où se trouve la différence. L’idée déjà vivace au 20éme siècles se concrétise dès 2010 avec une popularisation en 2017 avec une migration des consommateurs de tabac vers le vapotage et un nombre conséquent de nouveaux utilisateurs de tous les milieux. Ce phénomène s’explique par la nature même de l’e-cigarette mais surtout par les qualités qu’on lui trouve.

 

Vapoteur : la modernité au bout des lèvres 

 

Sans en avoir l'air, le vapoteur est une révolution.  Aux origines, la cigarette dont l'existence remonte aux Incas où l’inhalation directe du tabac soit de monoxyde de carbone, d'arsenic et de cynacides est le seul moyen de profiter de la molécule du plaisir : la nicotine. Le temps et l'avancé de la science mettront en évidence ce défaut de ce qui est alors perçu comme une panacée universelle.  La solution prend la forme passe d'un bijou technique avec tous ses avantages et aucun de ses inconvénients.

 

En effet, l'E-cigare c'est d'abord la production de dopamine : molécule du plaisir. Un plaisir qui prend sa source dans la nicotine, seul élément encore intéressant du cigare. Un plaisir dû à la nicotine, mais pas que. Vapoter, c'est aussi goûter et sentir un nombre innombrable d’arôme et de parfum. Chocolat blanc à inhaler sous forme de nuage ou fraise à l’état gazeux, en vapotant, on active par un ensemble de mécanisme psychologique la production de dopamine : la substance chimique propre aux plaisirs et aux orgasmes. De plus pour les fans d’art, vapoter permet un jeu visuel avec une fumée plus fluide et plus consistante que celle de la cigarette. Avec vos compagnons vapoteurs, l'ambiance est nuageuse, digne d'un voyage dans le pays des rêves.

 

Le plaisir dû à la stimulation de plus de 4 sens sur 5 est le fruit d’une technologie à la fois simple et élégant. 

D’abord, un corps divisible en 3 parties fonctionnant comme suit : la batterie source de l'énergie de la résistance chauffera l'e-liquide dans le clearomiseur. La batterie souvent en forme de pile de 650mAh est rechargeable en seulement 2 heures ayant une autonomie de 10 cigarettes. L’autonomie de la batterie de type eGo varie de 650mAh à 2200 mAh permettant aux gros consommateurs de se choisir la batterie appropriée. La résistance intégrée dans le clearomiseur est à remplacer, environ, tous les 50 ml d’e-liquide. Le réservoir est soit fait de verre soit fait de plastique. C'est à cet ensemble durable contrairement aux cigarettes jetables que tient son succès.

 

L’e-cigarette formidable par son ingéniosité reste pour autant une coquille vide sans l’e-liquide à inspirer et expirer. Celui-ci est composé de propylène glycol et de glycérine végétale, tous deux inodore, incolore et sans aucun risque pour la santé. Bien sur le vapotage trouve son essence dans l’existence de différents aromes reproduisant fidèlement gout et senteur. La nicotine, elle, est présente ou non selon le souhait du vapoteur.

 

 

Vapoter : la fin du tabagisme

 

Beaucoup pensent qu’il s’agit d’un mythe, mais le vapotage permet de combattre efficacement le tabagisme, un mal lié à son caractère toxique plus qu’addictif. De plus en plus envisagé comme moyen de sevrage par les spécialistes, les études menées en France démontrent que la consommation quotidienne diminue drastiquement pour l’usager, mais aussi qu’il est bien plus facile d’arrêter le vapotage que de fumer.

 

La raison se trouve en prime abord dans les qualités intrinsèques de l’e-cigarette. En effet, en raison des caractéristiques de l’e-liquide où la quantité de nicotine est réduite, mais surtout parce que l’e-liquide peut se passer de cette substance hautement addictive.  Il s’agit du même système que celui des patchs de nicotine.

Ainsi, le fumeur qui suit un sevrage grâce à la vapote aura moins de risque de rechuter car sa dose de nicotine est compensée.  

 

Vapoter dès le début permet à la fois de profiter du plaisir de l’inhalation sans causer de dépendance dès lors qu’on choisit l’e-liquide sans nicotine. En effet, sans elle les chaines qui lient le consommateur à sa cigarette disparaissent lui laissant sa liberté de choix et une autonomie réelle.

 

 

Le Vapoteur et son entourage

 

Tandis que le vapotage est une activité ludique au risque réduit autant pour le vapoteur que son entourage, fumer cependant tue plus de la moitié des consommateurs directs et cause 1.2 millions de décès indirect.

 

En effet, fumer met en danger votre entourage. Il les transforme ainsi en fumeur passif qui risquera au même ordre que le fumeur actif un éventail de maladie cardiovasculaire et pulmonaire dont le cancer. Le vapoteur passif lui n’a pas grand-chose à craindre, les substances à l’état gazeux sont non-toxiques. Les doutes que l’ont fait planés sur les e-liquides, elles, seront caduques et non avenues vu les recherches visant à l’amélioration sans cesse de ce produit.

 

Vapoter en plus d’être un plaisir à risque réduit est un geste à faire dans une optique environnementaliste. Lorsque la cigarette et son industrie représente plus de 4.5 milliards de mégots qui prendra 12 ans à se décomposer. L’e-cigarette avec son équipement durable et fait pour durer est l’alternative écologique aux cigarettes tout comme la bouteille en verre est celle de la bouteille en plastique.

Par ailleurs, le vapoteur, contrairement au fumeur, dans son activité ne produit aucun gaz à effet de serre. Ainsi, il ne contribue ni aux réchauffements climatiques ni à trouer la couche d’ozone lors de son immersion seul ou en équipe dans la brume.

 

 

Aujourd’hui, les bonnes raisons pour passer au vapotage ne manquent pas. Le vapoteur est en effet un appareil efficace et efficient dans une optique de plaisir sans pour autant entrainer le consommateur vers sa perte. Par ailleurs, l’existence du vapoteur ne peut signifier que la fin de la cigarette classique polluante et dangereuse dans son impact. Le vapotage séduit et les plus sceptiques ne le seront plus pour très longtemps.

Laissez un commentaire