Navigation dans le blog

Derniers commentaires

LE STEEP C’EST QUOI ?

Si l’on devait faire un lexique de la vape, à la lettre S, vous retrouveriez forcément ce terme de steep tellement il est utilisé dans le milieu de la cigarette électronique et des e-liquides.

Nous allons voir de quoi il s’agit précisément, à quoi cela sert-il et comment faire steeper ses e liquides préférés !

 

Que signifie le terme « steep » ?

 

Le steep est un terme anglophone signifiant « maturation » dans la langue de Molière. 

Il s’agit ni plus ni moins que du temps nécessaire au e-liquide pour voir toutes les saveurs se développer de manière optimale. On parle ici d’ouverture aromatique.

Nous retrouvons exactement le même principe dans le monde du vin, où les viticulteurs laissent leurs futurs breuvages s’améliorer avec le temps. 

Dans la vape, c’est la même chose ! On laissera nos e-liquids se bonifier en les laissant reposer, ce qui nous donnera des juices aux rendus gustatifs des meilleurs !

 

Comment faire steeper son e-liquide ?

 

Étape primordiale dans la création d’un e liquide DIY, intéressons-nous à présent à la méthode pour faire et réussir son steep.

Le DIY (Do It Yourself, que l’on peut traduire en français par « fais-le toi même ») est donc un procédé où l’on fabrique soi-même son propre e liquide. 

La méthode de création d’un diy est bien connue : vous prenez une fiole vide, vous y déversez votre concentré ou arôme favori, puis vous y ajoutez la base neutre (au ratio PG (propylène glycol) et VG (glycérine végétale) de votre choix), le tout en respectant le dosage préconisé en pourcentage par le fabricant du concentré ou arôme bien sûr ! Et enfin, vous ajoutez ou non (selon votre taux) votre nicotine via les boosters de nicotine. Il ne reste plus qu’à bien fermer votre fiole.

Une fois cette mixture faite avec attention (n’oubliez pas de porter des E.P.I. (équipements de protection individuelle) comme blouse, gants et lunettes de protection), vous allez vous transformer en barmaid et secouer le tout avec vigueur, tel un shaker à cocktail !

Et c’est là que le steep (ou maturation) va commencer ! Il va falloir protéger votre e-liquid de deux choses qui peuvent altérer le bon déroulement de ce fameux steep : l’air et la lumière directe du soleil.

Tout d’abord l’air. Il faudra bien veiller à ce que vos DIY soient dans des contenants bien fermés hermétiquement, car au contact de l’air, les arômes peuvent s’altérer.

Ensuite la lumière du soleil. En effet, les UV (ultra-violets) du soleil ne sont pas les amis de nos recettes… Ils peuvent détériorer les saveurs mais aussi participer à l’oxydation de la nicotine présente dans les jus.

Il faudra donc mettre nos fioles dans un endroit propre, sec et à l’abri de la lumière (un placard, un tiroir, à vous de voir).

 

Combien de temps pour un bon steep ?

 

Question qui revient souvent, et dont la réponse dépendra du type de liquide préparé.

De manière générale, on dit qu’il faut :

* minimum 48h pour les fruités et mentholés (une semaine idéalement)

* minimum 2 semaines pour les tabacs (« classic »)

* minimum 3 semaines voire 1 mois pour les gourmands

Plus la recette est complexe, plus il faudra une maturation longue, le temps que toutes les molécules d’arômes fassent leur travail tranquillement.

Et plus le steep sera long, meilleur votre liquide sera. La patience portera toujours ses fruits.

Bonne préparation !

Laissez un commentaire